• Sex, baby sex!

    Obsession du jour: le nouveau Manu Chao passe en boucle


          Sex is great. Je dois devenir nymphomane ou un truc dans le genre...Son corps me rend littéralement folle...Ces quelques jours de separation m'ont tout simplement decomposés et transformé en zombie. Je sais pas quoi faire de moi. Tomber de cette façon me terrifie, je refuse la dependance, je refuse la douleur mais j'ai peur de ne pas avoir assez de force. La moindre chose prend des proportions enormes. Et je sais que c'est pareil de son coté. Mais on va où comme ça? Et si je ne peux pas rester? Les relations à distance, très peu pour moi, même celle là. Je refuse de rentrer dans ce cercle là, j'en ai trop vu se briser en essayant. Les interrogations ne cesses de se faufiler dans ma tête, je deviens aggressive et injuste. J'aime jouer les même petits jeux de torture avec mon esprit, rester fixée sur la même chose à ne plus pouvoir penser ou me concentrer sur ces foutus bouquins. Brusque envie de boire et d'oublier tout pour une soirée, de noyer toutes ces foutus complications que je m'impose dans quelques verres de vodka. Les voir sourirent aussi, me forcer à relever la tête. Se sentir respirer à la surface une soirée...

    "every time tomorrow, I will lie and say I'm fine, I'll say yes when I mean no.
    every time tomorrow the sun will cease to shine, there's a shadownman who told me so"

  • Commentaires

    1
    lucius
    Dimanche 12 Décembre 2004 à 16:15
    dans ces cas là
    il faut laisser le temps au temps et l'alcool au placard. j'ai eu une histoire dans ce style recemment et il est certe dur de s'en remettre mais la memoire est, oh merveilleux cadeau pour une fois, une chose imparfaite.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :