• Running too fast

    Obsession de jour: weak as I am, K's choice et Skunk Anansie en live

                 Les jours défilent à une vitesse affolante. J'essaie de voir tout le monde un maximum mais ça ne sera jamais assez. L'idée de rentrer et de revoir tout le monde me terrifie. Mes parents, à qui je vais devoir annoncer que je veux rester ici, ma mère et son regard triste, mon père et ses jugements et son absence de confiance en moi. Je sais qu'il va crier, me dire que je veux rester uniquement à cause d'elle (quelque chose me dit que ça le gênerait moins si c'était à cause d'un "lui")et que je vais finir par m'énerver aussi et m'enfermer dans ma chambre. Noël sympa en perspective. Revoir mes amis aussi. J'ai changé, pas eux. Et si nous n'avions plus rien à nous dire? Etrangement l'idée de revoir mon ex ne me fait ni chaud ni froid. Je ne l'ai pas revu depuis des mois et je l'ai quitté par telephone (miss courage c'est moi). Plus d'emotion. La page est tournée. Elle fera toujours parti de moi quelque part, elle est mon premier grand amour et partager trois ans de la vie de quelqu'un ça n'est pas rien. Mais je sais maintenant que j'ai fait le bon choix, même si tardivement. Passons à autre chose.

                  Impression de distance ce matin. Trop de stresse. Impression qu'elle se detache parfois, que je ne suis pas vraiment dans sa vie. Je me dis que ça n'est rien. Mais au fond ça me touche plus que je ne le voudrais. 

              


  • Commentaires

    1
    Ta femme
    Mardi 30 Novembre 2004 à 13:16
    .
    T'as raison, je me detache parfois. Quand je suis stressée je peux pas être emotionelle en même temps. Mais ca n'a rien avoir avec nous, et je vais essayer d'être plus dans le moment. Je suis trop habituée de penser que à moi, je suis desolée. Min älskade drottning sol.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :